Nos actions

Aide alimentaire
Aide alimentaire
L’aide alimentaire est un volet fondamental de l’aide à la personne et représente le premier pas vers la réinsertion pour les personnes accueillies.

Les denrées distribuées proviennent de plusieurs sources : achats en gros auprès de fournisseurs, dons en nature des entreprises, producteurs, consommateurs et subventions en nature de l’Union Européenne et de la France (en savoir plus)
Sur le terrain

Un grand nombre de centres de distribution alimentaire reste ouvert toute l’année pour assurer une continuité de l’aide alimentaire et, surtout, suivre les familles dans leurs démarches de réinsertion. Partout en France, les Restos se battent pour maintenir leurs locaux au cœur des villes et refusent de s’éloigner des lieux de vie des plus démunis.

 

PLUSIEURS MODES DE DISTRIBUTION ADAPTÉS AUX PERSONNES ACCUEILLIES

 

Afin de répondre à ce besoin primaire, Les Restos du Cœur ont mis en place plusieurs types d’aides alimentaires :

- la distribution de paniers-repas équilibrés, à cuisiner chez soi,
- une aide spécifique pour les bébés,
- et des repas chauds distribués dans la rue ou dans les centres pour ceux qui n’ont pas de toit.


LA DISTRIBUTION ACCOMPAGNÉE


Chaque personne accueillie aux Restos a droit à une certaine quantité de nourriture qui lui permet de préparer quotidiennement un repas complet et équilibré pour tous les membres de son foyer.

Un repas comprend :

- une viande ou un poisson,
- un légume, des pâtes ou du riz,
- un fromage ou un yaourt,
- un fruit,
- du pain.
Des produits d’hygiène (savon, dentifrice…) et des produits alimentaires de base s’y ajoutent : le lait, le beurre, l’huile, le sucre, les céréales, la farine, etc…

Les centres de distribution offrent depuis toujours un libre choix des denrées que les personnes peuvent emporter. Ainsi, elles repartent des centres avec des produits qu’elles ont elles-mêmes choisies dans les différentes catégories d’aliments: protéines, féculents, légumes, laitages, etc…

 

ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE

 

Les Restos du Cœur sont très attentifs à l’équilibre nutritionnel. Ainsi les Restos procèdent de manière permanente à l’analyse de leur gamme et ont porté à 50 % la proportion potentielle de fruits et légumes dans les denrées distribuées. Par ailleurs, les bénévoles rassemblent tous leurs efforts pour sensibiliser les personnes accueillies et les inciter à choisir des produits frais par le biais de diverses actions :

- affiches thématiques,
- formations à l’équilibre alimentaire,
- ateliers de cuisine…

 

PROVENANCE DES DENRÉES

 

Toutes ces denrées alimentaires proviennent de sources diverses.

Dons en nature de l’Union Européenne

Suite à l’intervention de Coluche devant le Parlement européen en février 1986, le Conseil Européen a ouvert en 1987 les frigos de surplus de la communauté européenne : le Programme Européen d’Aide aux plus Démunis (PEAD), rebaptisé depuis FEAD (Fonds européen d’aide aux plus démunis)  est institué. Quatre grandes associations bénéficient de ce programme : la Croix-Rouge, le Secours Populaire, la Banque Alimentaire et les Restos du Cœur.

Achats en gros auprès de fournisseurs

Les denrées sont fournies et livrées aux départements par le service national des approvisionnements. Là, elles sont conditionnées et acheminées vers les différents centres de distribution de chaque association départementale.

Dons en nature

Une grande collecte nationale est organisée tous les ans au mois de Mars dans les hypers et supermarchés. Des collectes locales viennent compléter cette opération.

Des dons agricoles (dons de lait de producteurs, blé, fruits et légumes de retrait etc…). Les Restos poursuivent la mobilisation pour le développement des dispositifs fiscaux qui valorisent le don de produits agricoles. C’est ainsi qu’un dispositif fiscal a été mis en place pour les dons de lait et d’œufs.

Des dons industriels (produits secs ou frais, conserves avec défaut d’étiquetage etc…) sont récupérés dans toute la France.

Des ramasses sont organisées quotidiennement par les bénévoles partout en France afin de collecter auprès des grandes surfaces, par exemple, des produits souvent destinés à la destruction en raison de la proximité des dates limites de consommation (DLC ou DLUO).

Les Restos Bébés du Coeur
Les Restos Bébés du Coeur
L’association a créé dans les années 90 une structure spécifiquement adaptée aux jeunes enfants et à leurs parents : Les Restos Bébés du Cœur.
Sur le terrain

C’est un lieu d’accueil des bébés de la naissance jusqu’à 12 mois qui permet de répondre aux difficultés des jeunes parents et futurs parents. Ce sont des lieux d’accueil, de partage et d’échanges où les parents y trouvent :

- Une aide matérielle : vêtements, couches, produits de  puériculture et d’hygiène, jeux pour enfants et prêt de matériel ;
- Une écoute, des conseils en pédiatrie et diététique, un espace de partages et d’échanges avec d’autres parents et des bénévoles souvent expérimentés (comme des puéricultrices, sages-femmes, infirmières, pédiatres, assistantes sociales) ;
- Un espace de prévention et d’orientation vers les structures intérieures et extérieures existantes.


Pour les besoins des bébés de 12 à 18 mois, seules les couches sont fournies.

On ne peut pas s'inscrire au Centre Restos bébés. Ce sont les parents qui doivent s'inscrire dans un des centres de Châteauroux (Anvaux, Beaulieu ou Vaugirard) ou dans le centre de Déols. On leur délivre ensuite une carte qui leur permet d'aller récupérer les colis bébés dans le centre Restos bébés.

Emploi
Emploi
Face à un marché de l’emploi toujours plus tendu, les Restos mettent en œuvre un accompagnement global et personnalisé pour les publics qu’ils accueillent : remobilisation autour de leur projet professionnel, levée de leurs freins à l’emploi, passerelles vers la formation et le monde de l’entreprise.
Sur le terrain

Un accompagnement personnalisé

Le SRE est proposé par des équipes de bénévoles aux personnes accueillies dans les centres d’activités.  C’est un accompagnement global et personnalisé tout au long des étapes de la recherche d’emploi :

- remobilisation de la personne et levée des freins à l’emploi,
- définition du projet professionnel,
- Utilisation des Techniques de Recherche d’Emploi : CV, Lettre de motivation et préparation aux entretiens de recrutement,
- Mise en situation d’entretien de recrutement,
- Passerelles vers des offres d’emploi notamment grâce à la mobilisation d’un réseau de partenaires locaux institutionnels et privés : mission locale, Pôle Emploi, organismes de formation, entreprises.

Accompagnement au budget et microcrédit
Accompagnement au budget et microcrédit
Financer un projet, maîtriser son budget, reprendre la main sur sa situation bancaire et financière etc. : c’est pour répondre à ces besoins que les bénévoles des Restos s’engagent en faveur de l’inclusion bancaire et proposent aux personnes accueillies de bénéficier de conseils budgétaires et de les aider à obtenir un microcrédit.
Sur le terrain

L’ACCOMPAGNEMENT AU BUDGET

L’accompagnement au budget peut être proposé à toute personne qui le souhaite et qui rencontre des difficultés financières. À partir d’un diagnostic partagé de la situation budgétaire du demandeur, l’objectif est de lui faire prendre conscience de ses possibilités financières, de définir un plan d’action pour, à terme, lui permettre d’être autonome pour gérer son budget. Ces conseils sont donnés en complémentarité de l’accompagnement réalisé par le travailleur social, le cas échéant. Voici quelques exemples d’actions pouvant être proposées dans le cadre de l’accompagnement au budget :

- Banque : lecture et explication des relevés bancaires et des frais, conseils pour réduire des frais bancaires, pour adapter les modes de paiement…
- Budget : construction du budget familial, explication du reste pour vivre, prise de conscience des différents postes de dépenses…
- Orientations vers les structures compétentes pour une ouverture de droits, un dossier de surendettement…

 

LE MICROCRÉDIT PERSONNEL


Le microcrédit personnel est un prêt bancaire accordé aux personnes exclues du crédit bancaire classique. Il finance un projet d’insertion qui permet d’accéder à l’emploi ou d’améliorer la situation (aide à la mobilité, formation…), de favoriser la réinsertion sociale notamment via l’accès au logement ou de faire face à un événement de la vie. Les prêts vont de 300 à 3 000 euros et le remboursement, mensuel, est étalé sur une période de 12 à 36 mois. Ils sont donc accessibles pour des personnes disposant d’une capacité de remboursement, même modeste

 

Comment fonctionne-t-il ?

Toute personne faisant une demande de microcrédit est reçue par un bénévole dédié qui réalise le diagnostic de sa situation budgétaire. Si le budget permet de dégager une capacité de remboursement suffisante au regard du montant de la mensualité envisagée, le bénévole instruit la demande de prêt et la transmet au partenaire bancaire local. Celui-ci décide ensuite de l’attribution du prêt et le finance. L’accompagnement des Restos du Cœur est donc essentiel, tout au long de la démarche, dès le diagnostic et pendant toute la durée du prêt. Et d’autant plus si le microcrédit n’est pas possible, pour représenter la demande après une amélioration du budget ou trouver une solution sans le besoin d’un prêt bancaire.

Culture, loisirs, sport & départs en vacances
Culture, loisirs, sport & départs en vacances
Les activités culturelles, de loisirs, physiques et sportives et les départs en vacances proposés dans les centres des Restos du Cœur permettent d’échapper à la fatalité de l’isolement et du repli en recréant du lien, des échanges et de la convivialité.
Sur le terrain

Les espaces livres

Les Restos ont mis en place 676 espaces livres dans 39 Associations Départementales. Véritables lieux d’accueil, d’écoute, de rencontre et d’échanges avec les bénévoles, passerelles vers les bibliothèques publiques, des endroits où l’on se nourrit aussi de mots. Dans ces lieux privilégiés, des bénévoles dédiés encouragent les personnes à renouer avec la lecture grâce à des prêts ou des dons de livres et de magazines : librairies, dons privés (bénévoles, associations, particuliers…), bibliothèques municipales, médiathèques, professionnels du monde de l’édition, etc. Les bénévoles font aussi appel aux dons pour trouver le mobilier adéquat auprès d’entreprises locales (Leroy-Merlin, Ikea, Conforama…) et de bibliothèques (entreprises, municipales, enseignement public…).

Estime de soi
Estime de soi
Parce que l’estime de soi joue également un rôle important dans l’insertion sociale et professionnelle, les bénévoles des Restos du Cœur ont développé, au fil des années, des activités pour aider les personnes accueillies à reprendre confiance en elles.
Sur le terrain

LES VESTIAIRES

Les vestiaires sont présents dans la majorité des centres Restos du Cœur. Des milliers de vêtements sont collectés chaque année et mis à disposition des personnes accueillies. L’espace vestiaire est le plus souvent agencé comme un magasin de vêtements avec mannequins, portants et cabines d’essayage.